• Thameur DEBOUBA

Ne mettez pas Armen dans un avion

Ne mettez pas Armen dans un avion !


C’est l’histoire d’Armen Derdzian, en France depuis six ans après avoir refusé l’enrôlement obligatoire dans l’Armée de son pays. Armen est entré en France par le biais d’un visa étudiant lui ayant permis de passer un diplôme sur Bordeaux et ainsi d’obtenir une stabilité financière et sociale exemplaire. Malheureusement, une fois son diplôme obtenu, Armen a été débouté de sa demande d’asile politique,  n’a pu bénéficier d’aucun de titre de séjour, malgré de très nombreuses démarches réalisées.

Le chemin d’Armen et le nôtre se sont croisés dans les rangs de la Croix-Rouge Française où nous avons eu l’opportunité de travailler main dans la main pendant plus de quatre ans. Au cours de son engagement, Armen s’est notamment investi à travers de nombreux projets, portant ses valeurs et celles de l’association, faisant la promotion d’une culture de non-violence, de paix et luttant contre tout types de discriminations notamment à travers l’inter-culturalisme. Il a également permis à de nombreux réfugiés d’apprendre la langue à travers son engagement dans les cours de français langue étrangère, afin de permettre leurs intégrations en France.

La fond de notre appel à la mobilisation est né il y a deux jours, date à laquelle nous avons perdu la quasi-totalité des contacts que nous avions jusqu’alors avec Armen. En effet, c’est au cours d’un voyage sur Lyon, que ses amies lui avait offert pour son anniversaire, qu’il y a deux jours, Armen s’est vu être arrêté et enfermé, dans l’attente subitement d’un jugement d’expulsion.

Le tout est additionné à un dossier administratif d'Arme est flou ; sur la forme, étant donné demain le ministère d'avocat est en grève, et Armen ne sera pas représenté. Nous n'arrivons pas a déterminer si son dossier judiciaire lui a été présenté et s'il a pu le consulter. De plus sur le fond, la décision d'incarcérer Armen en centre administratif est disproportionnée. Il est nécessaire pour prendre cette décision que l'incarcération soit l'unique moyen d'assurer la bonne exécution de la décision de quitter le territoire français, en s'appuyant notamment sur la non garantie de représentation ce qui n'est pas le cas d'Armen qui est domicilié à Bordeaux et qui se rend deux à trois fois par semaine à la Croix-Rouge Française ainsi qu'à son club d'échec du dimanche. Quid de l'étranger non inséré dans le système ?

L’urgence de notre appel à la mobilisation est double. Armen est un membre intégré et épanoui à la société Française où il comptait de nombreux proches, garants ainsi qu’une proposition de recrutement en CDI. Il risque aujourd’hui une expulsion imminente dans son pays où il sera emprisonné dans des conditions extrêmement difficiles pour avoir refusé l’enrôlement obligatoire dans l’armée Arménienne. Sa liberté est fortement remise en question dans son pays car en effet, la corruption et la mafia sont des pratiques courantes dans ce pays. En étant expulsé, Armen va être envoyé en prison.  

Armen est un jeune homme souriant en permanence qui croit en la liberté, en l’égalité des humains. Passionné d’échec, il est intégré dans un club d’échec et son haut niveau l'amène à être en compétition régulièrement dans la France entière.


Nous souhaitons que sa situation administrative d’Armen soit étudiée avec justice, en prenant en compte toutes les pièces qui ont été apportées à son dossier. À ce jour, une pétition en ligne est aujourd’hui lancée, vous y accéderez en cliquant ici.


Signé :

Aimeric Enard Thameur Debouba Axel Sengenès-Cros Marie Ziegler Montoya  Alexandra Bodin  Emilie Rammaert Tzib  Virginie Vandystadt  Ophélie Rodriguez  Marion Bernie De Lajartre  Seb Girardot-Rapinier  Nikita Möhlmann Rodulfo  Léa Meilleure  Merzouk Cassel  Leslie Rlh




4 ans d’engagement à la Croix-Rouge française. C’est l’histoire d’Armen, 4 ans à promouvoir une société de paix et de non-violence. Jeune arménien en danger dans son pays. 4 ans de projets intergénérationnels et interculturels. Il est arrivé en France depuis six ans. 4 ans passés à agir et donner énormément de son temps pour cette société qui pour le remercier aujourd’hui souhaite le renvoyer dans un pays où il sera mal accueilli.

Armen a été arrêté lors d'un voyage à Lyon qu'on lui a offert. 3 jours : c’ est le temps qu’il faut à l’État pour le renvoyer chez lui. Le jugement est imminent, il faut agir au plus vite !

S’armeniser (verbe, infinitif) Être capable de faire passer les autres avant soi. (Synonyme) extrême gentillesse.


Si vous voulez soutenir Armen, signez & partagez ce message autour de vous.



0 vue

Par tél : 06 49 95 27 67  /  ystor@live.com  /  20 Boulevard des Provinces - 69110 Sainte-Foy-Lès-Lyon

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page